Présentation de cette Takamine série G

Bon, ok, c’est un modèle déjà vu et revu…

Mais avouez quand même qu’elle a de la gueule ! Cette jolie Takamine série G est venue se refaire une beauté à l’atelier Esprit Guitare.

En, fait, rien de spécial à signaler. C’est une simple révision.

Travaux réalisés

On est parti pour le combo révision / réglage que vous connaissez par coeur, maintenant… Non ?

Ok, je détaille :

On commence par prendre de repères des réglages actuels. Ça permettra de revenir sur le réglage d’origine ou au moins de corriger le réglage s’il est à modifier. Ça, je le sais grâce à la discussion que j’ai avant travaux, avec le propriétaire. C’est au cours de cette discussion qu’il m’explique exactement ce qu’il attend de son instrument. Ça dépend des goûts, du style de musique joué, du niveau, etc. C’est une discussion ouverte pendant laquelle on va déterminer d’un commun accord le type de réglage à appliquer sur la guitare (ou la basse, mais là, c’est une guitare).

Ensuite, j’enlève les cordes et je commence par m’occuper du manche : décrassage de la touche, nettoyage et contrôle des frettes (une par une…), contrôle de la planimétrie (s’il y a des petites retouches à faire, je les fait. Si c’est trop important, je le signalerai au propriétaire pour un chantier futur, mais ça va forcément impacter les réglages). Puis, je passe au polissage des frettes et à l’hydratation de la touche. Pour ça, j’utilise un mélange d’huiles naturelles de ma composition.

L’étape suivante, c’est le contrôle de la visserie et des mécaniques (avec graissage, si besoin). Décapage et polissage de toutes les pièces métalliques. S’il y a de l’électronique, je fais également un dépoussiérage et un contrôle.

Puis, je passe au nettoyage (avec un bon décrassage avant, en général). Là encore, j’utilise des produits respectueux de l’environnement (variables en fonction de la finition de l’instrument). l’objectif est d’enlever toutes les taches ou traces de gras, de faire briller, de contrôler l’intégralité des collages et de traquer d’éventuelles fissures.

Un bon coup d’aspirateur à l’intérieur de la caisse et je fais passer ma caméra endoscopique pour contrôler les collages et les barrages à l’intérieur. Là encore, je traque les craquelures ou les fissures.

Ensuite, je repose un jeu de cordes neuves (dont le tirant peut varier en fonction des goûts du propriétaire) et la partie la plus importante : le réglage.

Il ne s’agit pas simplement d’accorder la guitare, mais de s’assurer que sa géométrie est optimale en fonction des souhaits du propriétaire : action, courbure du manche, intonation (pour les instruments dont on peut régler l’intonation). C’est une étape qui doit être réalisée avec beaucoup d’application et il faut prendre le temps.

Puis, je passe à l’essai, qui m’amène parfois à revoir le réglage.

Enfin, un dernier coup de chiffon pour faire briller (et effacer les empreintes, haha ! 😉 ).

Dernières étapes : la séance photo pour pouvoir vous offrir ces articles, et facturation.

Ce type de révision complète est à prévoir une à deux fois par an, en fonction de votre utilisation de l’instrument et du soin que vous lui apportez.

Conclusion

Cette belle Takamine série G, bien que classique, s’est pliée avec passivité à cette révision. Elle en est ressortie toute pimpante. Très agréable à jouer, belles sonorités. Très bonne guitare.

Photos

L’atelier de lutherie Esprit Guitare

L’atelier de lutherie Esprit Guitare vous accueille sur rendez vous pour vos travaux d’entretien, réparation, réglage ou customisation de guitares, basse, ukulélé ou autre 😉
N’hésitez pas à nous contacter ou à prendre rendez vous.

Esprit Guitare, la passion de l’instrument en Martinique.

#espritguitare #lutherie #guitartech #guitare #basse #martinique

Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Esprit Guitare - Atelier, réparation entretien réglage guitare, basse

Pierre-Yves chez Esprit Guitare

Musicien depuis l'enfance, passionné de musiques et d'expériences nouvelles, j'ai très vite appris à gérer moi même mon matériel, en particulier mes guitares. C'est de cette manière que j'ai fait mes premiers pas en lutherie, sans vraiment le savoir, à l'instar de M. Jourdain ;-) Curieux de tout et assoiffé de nouvelles connaissances, je me suis forgé une solide expérience au fil des années en travaillant sur de nouvelles guitares ou sur celles de mes connaissances... Je n'hésite pas à marier techniques traditionnelles et pratiques innovantes (qui parfois me viennent de domaines très éloignés de la lutherie) pour arriver à mon seul objectif : la satisfaction du musicien qui m'a confié son instrument :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.